Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

OMS : note de synthèse sur le vaccin contre la dengue

L'OMS a publié une note de synthèse sur le vaccin contre la dengue.

En l'état des connaissances disponibles, l'OMS propose notamment que "les pays devraient envisager l’introduction de vaccin CYD-TDV [Dengvaxia] contre la dengue uniquement dans les contextes géographiques (nationaux ou infranationaux) où les données épidémiologiques indiquent une forte charge de morbidité de la dengue", ce niveau de risque étant apprécié par la séroprévalence de la population ciblée.

L'OMS précise également que toute campagne de vaccination doit s’inscrire dans une stratégie globale de lutte contre la dengue comprenant des activités efficaces de lutte antivectorielle, la prestation de soins cliniques selon les meilleures pratiques ainsi que sur une stratégie ciblée de communication.

Accès direct à la synthèse de l'OMS sur les données disponibles et la position de l'agence en termes de de santé publique.

    

 

Présence de la tique Hyalomma marginatum en France métropolitaine

Une étude publiée dans la revue Ticks and Tick-borne Diseases apporte de nombreux éléments relatifs à l'installation de Hyalomma marginatum, tique vectrice du virus de la fièvre de Crimée-Congo, dans le sud de la France. Plusieurs adultes ont notamment été collectés dans un même lieu à plusieurs années d'intervalle, ainsi que sur des animaux n'ayant pas été déplacés. Cette étude a également permis de démontrer l'introduction de stades immatures, probablement par le biais de migrations aviaires trans-méditerranéennes.

 

Référence :

Vial L, Stachurski F, Leblond A, Huber K, Vourc'h G, René-Martellet M, Desjardins IBalnça G, Grosbois V, Pradier S, Gély M, Appelgren A, Estrada-Pena A, 2016. Strong evidence for the presence of the tick Hyalomma marginatum Koch, 1844 in southern continental France. Ticks and Tick-Borne Diseases, In press. http://dx.doi.org/10.1016/j.ttbdis.2016.08.002

 

 

Antilles-Guyane: point épidémiologique sur Zika

Décroissance de l'épidémie en Martinique et Guadeloupe. En Guyane le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs de Zika était stable et faible au cours du mois d'août. Plus de détails dans le point épidémiologique n°33 du 25/08/2016 publié par la Cire Antilles-Guyane.

 

Webinar du CDC : actualités concernant les maladies à tiques aux Etats-Unis

Le webinar du CDC relatif aux maladies à tiques aux Etats-Unis est désormais accessible au lien suivant.

   

 

Les réponses face à l'épidémie de Zika en Guadeloupe

Publication de la Newsletter n°3 relative aux mesures de gestion de l'épidémie de Zika mises en oeuvre durant le mois de juillet par l'agence régionale de santé Guadeloupe, Saint Barthélémy et Saint Martin en cliquant ici.

 

Publication par la FDA de l'évaluation environnementale en vue d'un lâcher de moustiques génétiquement modifiés par la compagnie Oxitec

La "Food and Drug Administration" américaine (FDA) a publié le 5 août 2016 la version finale de son évaluation environnementale en vue d'un lâcher en Floride d'Aedes aegypti mâles génétiquement modifiés proposés par la compagnie Oxitec. Cet avis final intègre plusieurs milliers de commentaires publics reçus par l'agence dans le cadre de son processus d'évlaution.

L'agence n'a pas identifié d'impact significatif (finding of no significant impact ou FONSI) suite à un lâcher éventuel de moustiques génétiquement modifiés tel que proposé par Oxitec. Cette étape était indispensable dans le processus d'une autorisation de lâcher aux Etats-Unis.

Davantage di'nformations et les rapports d'évaluation de la FDA sont accessibles sur la page de l'agence dédiée aux moustiques génétiquement modifiés proposés par Oxitec.

 

 

Dermatose nodulaire contagieuse des bovins : état des lieux en Europe

 

La dermatose nodulaire contagieuse des bovins est une maladie animale émergente en Europe (Balkans) depuis 2015. Les modalités de transmission de cette maladie semblent diverses (transmission mécanique par des arthropodes, transmission vectorielle, transmission directe entre animaux, transmission verticale…) mais restent méconnues.

Un article publié dans le Bulletin épidémiologique de l'Anses propose un état des connaissances concernant cette maladie vétérinaire ainsi que sur la situation épidémiologique en Europe.

Référence : Arsevska et al. 2016. Dermatose nodulaire contagieuse des bovins : état des connaissances et situation épidémiologique dans les Balkans au 31 juillet 2016. Bulletin Epidémiologique Santé animale – alimentation.

 

Page 1 sur 65

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

9 novembre 2016 - AG du CNEV

L'assemblée générale du CNEV se tiendra à Agropolis international à Montpellier, le 9 novembre 2016.

Retenez la date !!!

Inscription gratuite mais obligatoire à retourner avant le 21 octobre 2016.

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates