Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Distribution mondiale d'Aedes aegypti et Ae. albopictus

Un article publié dans la revue en ligne eLife a colligé les différentes données disponibles concernant la répartition d'Aedes aegypti et Ae. albopictus. Les zones favorables à l'implantation des deux espèces ont également été identifiées notamment sur la base des variables environnementales les plus pertinentes (températures, précipitations, index de végétation, occupation du sol) et des données de présence.

 

Référence : Kraemer MU, Sinka ME, Duda KA, Mylne A, Shearer FM, Barker CM, et al. The global distribution of the arbovirus vectors Aedes aegypti and Ae. albopictus. Elife. 2015 Jun 30;4. doi: 10.7554/eLife.08347.

 

 

 

 

Surveillance du chikungunya en Guyane

La CIRE Antilles-Guyane propose un point épidémiologique relatif au chikungunya en Guyane.

Ainsi, au 3 juillet 2015, la situation épidémiologique est stable dans les secteurs où la transmission autochtone du virus est modérée, et elle calme dans les DFA.

Accès direct au Point épidémiologique n°13/2015.

 

GIP-LAV de La Réunion : Bulletin n°29 juin 2015

Le Groupement d'Intérêt Public de la Lutte Anti-vectorielle de la Réunion publie son bulletin n°29 (juin 2015).

Au sommaire, la présentation de la formation des réservistes de l'Etablissement de Préparation et de la Réponse aux Urgences Sanitaires (EPRUS) , en vue de leur mobilisation en situation épidémique d'arbovirose (dengue, chikungunya, Zika...). Cette formation a été menée dans le cadre du partenariat entre l'EPRUS, l'ARS-OI, l'EID-Med et le CNEV.

Plus d'informations en accédant directement au bulletin n°29 du GIP-LAV de la Réunion.

 

Circulation du virus Ross River en Polynésie française

Une étude publiée dans International Journal of Infectious Diseases suggère une circulation silencieuse du virus Ross River (RRV) en Polynésie française.

Une étude de séroprévalence a ainsi été réalisée sur des donneurs de sang. Sur les 593 sérums collectés entre juillet 2011 et octobre 2013, 34% ont présenté des IgG spécifiques de RRV. Sur les 132 donneurs nés en Polynésie et n'ayant pas voyagé, 56 (soit 42,42%) ont présenté ces anticorps.

Ces résultats suggèrent par conséquent qu'il existe une circulation autochtone et silencieuse du virus dans ce territoire.

 

Référence : Aubry M, Finke J, Teissier A, Roche C, Broult J, Paulous S, Desprès P, Cao-Lormeau VM, Musso D. Silent Circulation of Ross RiverVirus in French Polynesia. Int J Infect Dis. 2015 Jun 15;37:19-24. doi: 10.1016/j.ijid.2015.06.005

 

Virus Zika

Le Bulletin Hebdomadaire International n°508 (10 au 16 juin 2015) propose une actualisation de la situation brésilienne au regard de la circulation du virus Zika.

Le Brésil fait ainsi face à une extension géographique de l'épidémie et ce sont 8 états du Brésil qui sont concernés au 9 juin 2015, en particulier dans le Nord-Est du pays.

Bien qu'à ce jour, l'Etat de l'Amapa, frontalier avec la Guyane française, ne rappporte pas de cas, le risque d'introduction du virus dans ce département français est elevé.

   

 

Découverte d'un "facteur M" chez Aedes aegypti

Dans une étude publiée dans Science, une équipe sino-américaine a identifié le gène qui déclenche la fabrication d'un appareil génital mâle (appelé aussi facteur M) chez Aedes aegypti, grâce à la technologie CRISPR, qui permet d'empêcher l'expression d'un gène. Ainsi les embryons mâles traités par cette technique se sont féminisés, tandis que l'insertion du gène chez des embryons femelles a entraîné la formation d'organes génitaux mâles.

Cette découverte d'ordre fondamental pourrait à (long) terme trouver une application à travers le développement de techniques de lutte génétique.

 

 

Anopheles gambiae compétent pour la transmission de Rickettsia felis

Une équipe de l'Unité de Recherche en maladies Infectieuses Tropicales et Emergentes (Université Aix-Marseille - CNRS - IRD), lors de travaux publiés dans la revue PNAS, a démontré la compétence vectorielle d'Anopheles gambiae pour la transmission de Rickettsia felis, agent responsable de la fièvre boutonneuse à puces transmis généralement par Ctenocephalides felis. La dissémination de la bactérie jusqu'aux glandes salivaires a été observée chez des femelles Anopheles gambiae gorgées artificiellement sur du sang infecté ou directement sur souris infectées. De plus, des femelles An. gambiae infectées par R. felis ont été capables de transmettre la bactérie à des souris saines par piqûre.

Il s'agit de la première démonstration de la compétence vectorielle d'un moustique pour la transmission d'une bactérie, et pourrait expliquer la forte incidence d'infections à R. felis dans certains villages d'Afrique.

 

 

 

Page 1 sur 47

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

 Accès direct au questionnaire visant à réaliser un inventaire des

" Collections vivantes (élevages) d'arthropodes
d'intérêt médical et vétérinaire "

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates