Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Première observation d'Anopheles stephensi en Afrique

Anopheles stephensi, vecteur majeur du paludisme en Asie et dans la pénisule arabique, a été détecté pour la prremière fois en Afrique, à Djibouti. L'espèce y serait par ailleurs impliqués dans deux épidémies urbaines de paludisme à Plasmodium falciparum (1228 cas identifiés entre février et mai 2013 ainsi que 2017 cas entre janvier et février 2014).

 

Référence : Faulde MK, Rueda LM, Khaireh BA. First record of the Asian malaria vector Anopheles stephensi and its possible role in the resurgence of malaria in Djibouti, Horn of Africa. Acta Trop. 2014 Jul 5;139C:39-43. doi: 10.1016/j.actatropica.2014.06.016

   

 

La présence de Wolbachia peut favoriser l'infection du moustique Culex tarsalis par WNV

L'utilisation de bactéries du genre Wolbachia constitue à l'heure actuelle une piste innovante particulièrement intéressante en matière de lutte contre certains arbovirus, et en particulier contre la dengue.

Toutefois, dans certains cas, la bactérie peut au contraire favoriser l'infection du moustique par certains virus. C'est ce que que montre une étude publiée dans Plos NTD en se focalisant sur le système West NIle Virus - Culex tarsalis.

 

Référence : Dodson BL, Hughes GL, Paul O, Matacchiero AC, Kramer LD, et al. (2014) Wolbachia Enhances West Nile Virus (WNV) Infection in the Mosquito Culex tarsalis. PLoS Negl Trop Dis 8(7): e2965. doi:10.1371/journal.pntd.0002965.

 

Rôle de la faune sauvage dans l'épidémie de chikungunya de 2006 (Océan Indien)

Une étude publiée dans Veterinary research apporte des éléments quant au rôle des vertébrés terrestres dans l'épidémiologie du chikungunya.

Ce sont ainsi 18 espèces de mammifères et de reptiles de La réunion, Mazyotte et Maurice qui ont été prélevés, soit plus de 1000 échantillons.

Une recherche de virus a été effectuée sur 791 individus, tous négatifs.

Une recherche d'anticorps a ensuite été réalisée sur 1051 individus. 7 se sont révélés positifs :

  • 3 rats noirs de La Réunion (Rattus rattus) positifs au test ELISA dont 2 confirmés par immunofluorescence,
  • 1 macaque de Maurice et 1 macaque de La Réunion, tous deux pisitifs aux deux tests,
  • 2 lémurs fauves (Eulemur fulvus) de Mayotte positifs au test ELISA mais non confirmés par immunofluorescence.

 Selon les auteurs, ces résultats confirment l'infection préférentielle des primates simiens et suggèrent que les rats et les lémuriens puissent également jouer un rôle.

 

Référence : Vourc'h G, Halos L, Desvars A, Boué F, Pascal M, Lecollinet S, Zientara S, Duval T, Nzonza A, Brémont M. Chikungunya antibodies detected in non-human primates and rats in three Indian Ocean islands after the 2006 ChikV outbreak. Vet Res. 2014 May 1;45:52. doi: 10.1186/1297-9716-45-52.


 

Chikungunya dans les Antilles-Guyane: point de la situation épidémiologique au 13 juillet 2014

L'institut de veille sanitaire présente l'évolution temporo-spatiale de l'épidémie de chikungunya dans les départements français d'Amérique.

Les principales conclusions sont les suivantes:

- Saint Martin a recensé depuis fin novembre 2013,  3660 cas clinique et 3 décés,

- Saint Barthélémy estime à 730 cas cliniques depuis fin décembre 2013,

- Martinique a recensé depuis fin décembre 2013 48940 cas clinique et 13 décés,

- Guadeloupe estime depuis le début de l'épidémie à 63 000 cas clinique et 7 décés,

- Guyane 881 cas probable ou confirmés recensés depuis mi-décembre 2013.

 

Pour plus d'information consultez le point épidémiologique n°25 du 16 juillet 2014.

 

Eurosurveillance de juillet 2014 : chikungunya dans la Caraïbe

Le dernier numéro d'Eurosurveillance (numéro 28, volume 19 de juillet 2014) est dédié au virus chikungunya dans la Caraïbe.

Sont en partticulier abordées la surveillance des cas importés en France et en Espagne ainsi que la modélisation de la transmission du virus dansla Caraïbe.

Accès au site de la revue.

 

Webséminaire du CDC sur les maladies à tiques émergentes

Dans le cadre de ses webséminaires, le CDC a mis en ligne une vidéo intitulée "Novel and emerging tickborne diseases: Agents, clinical features, and surveillance".

Celle-ci aborde en particulier les sujets suivants : Powassan virus, Heartland virus, Borrelia miyamotoi, Ehrilichia muris et organismes similaires, Babesia microti et les ressources en termes de prévention des maladies à tiques.

Accès à la vidéo au lien suivant : www.cdc.gov/ticks/diseases/index.html#video

 

Chikungunya et dengue - Données de la surveillance renforcée en France métropolitaine en 2014

 

L'Institut de veille sanitaire publie une actualisation des données de la surveillance renforcée saisonnière (1er mai au 30 novembre) chikugunya dengue en France métropolitaine.

Ainsi, dans les 18 départements colonisés par Aedes albopictus, ce sont : 427 cas suspects de dengue ou de chikungunya qui ont été signalés, dont 51 cas importés de dengue confirmés, 148 cas importés de chikungunya confirmés ainsi que 4 cas importés co-infectés.

Plus d'informations, dont la répartition régionale des cas au lien suivant.

 

Page 1 sur 35

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

2 Octobre 2014

AG et Journée Thématique "Impacts de la LAV"

 

Le Cnev tiendra son AG le 02 Octobre 2014 au CNRS, Campus Gérard-Mégie, Paris 16ème.

Une session thématique dédiée aux "Impacts de la LAV" fera suite à cet événement.

L'inscription pour chaque manifestation est gratuite mais obligatoire pour des questions d'organisation.

Accès  au bulletin d'inscription.

 Accès direct au questionnaire visant à réaliser un inventaire des

" Collections vivantes (élevages) d'arthropodes
d'intérêt médical et vétérinaire "

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates