Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

HomeActualités

Rapport OMS sur la lutte contre les maladies tropicales

L'OMS a publié le 16 janvier un rapport sur la lutte contre les maladies tropicales intitulé "Sustaining the drive to overcome the global impact of neglected tropical diseases". L'OMS fait ainsi état des progrès réalisés dans la lutte contre 17 maladies tropicales, dont plusieurs maladies à transmission vectorielles (maladie de Chagas, leishmaniose, onchocercose, trypanosomiase humaine africaine, filariose lymphatique et dengue). L'importance de l'innovation dans les méthodes de contrôle des vecteurs est par conséquent soulignée par l'OMS ainsi que la nécessité de renforcer les capacités nationales en entomologie médicale.

En termes d'enjeux pour le futur, un accent tout particulier est porté sur la menace que constitue la dengue. Cette maladie est en effet la maladie virale qui a le plus progressé dans le monde en 2012. Son "incidence a ainsi été multipliée par 30 au cours des 50 dernières années".

Accès direct au rapport de l'OMS.

 

Exposition aux piqures de tiques : apport des sciences citoyennes aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, la participation du public a été mise à contribution pour rapporter les piqures de tiques depuis 2006. Ce snt ainsi 35 000 retours qui ont été obtenus et qui ont permis d'identifier les déterminants humains et environnementaux du risque d'exposition.

Les facteurs liés aux activités humaines se sont en particulier révéls comme plus prédictifs du risque de piqure que des facteurs climatiques.

 

Référence : Garcia‐Martí I, Zurita‐Milla R, Swart A, van den Wijngaard KC, van Vliet AJ, Bennema S, Harms M. Identifying Environmental and Human Factors Associated With Tick Bites using Volunteered Reports and Frequent Pattern Mining. Transactions in GIS. 2016.

     

 

Situation épidémiologique du paludisme en Guyane

cartepaluguyaneLa Cire Antilles-Guyane a publié un bilan sur la surveillance du paludisme en Guyane pour la période septembre 2012-janvier 2013. Ce sont ainsi 417 accès palustres qui ont été diagnostiqués, dont 24% dus à Plasmodium falciparum.

Une analyse de la situation est également proposée par zone géographique ainsi qu'une cartographie du risque.

 L'ensemble des informations sont disponibles au sein du Point épidémiologique n°1-2013.

file:///C:/Users/fjourda/Desktop/cartepaluguyane.jpg
 

Virus Zika aux Antilles-Guyane : Point épidémiologique (26 mai 2016)

La Cire Antilles-Guyane publie un point épidmiologique actualisant la sitaution au regard de la circulation du virus Zika dans les départements français d'Amérique.

 

L’épidémie se poursuit en Martinique avec une baisse des indicateurs épidémiologiques qui pourrait témoigner d’un reflux de l’épidémie, mais cette tendance reste à confirmer (nombre de cas cliniquement évocateurs cumulés depuis le début de l'épidémie : 26 650).

L’épidémie poursuit sa phase croissante en Guadeloupe (nombre de cas cliniquement évocateurs cumulés : 6 320) ainsi qu'à Saint-Martin (425) et un début de cirtculation virale est observée à Saint-barthélémy.

En Guyane, l’épidémie se poursuit sur le littoral guyanais et de l’Oyapock (nombre de cas cliniquement évocateurs cumulés : 6 700).

 

Accès direct au Point épidémiologique n°20/2016 du 26 mai 2016.

 

 

surveillance 2012 Ae albopictus en métropole

Aedes albopictus : lancement de la campagne de surveillance 2012 en métropole

La Direction générale de la santé a émis un communiqué de presse le 27 avril 2012 pdf button concernant le démarrage de la surveillance du moustique Aedes albopictus en France métropolitaine. Celui-ci rappelle notamment les différentes dispositions mises en oeuvre dans le cadre du plan national antidissémination de la dengue et du chikungunya en France métropolitaine.

Le plan actualisé pour la saison 2012 est également accessible ici pdf button.

 

 

Page 1 sur 82

S'inscrire à la lettre d'information

Free business joomla templates