Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

HomeActualitésA la une

Zika: situation épidémiologique aux Antilles-Guyane

La Cire Antilles-Guyane publie le point épidémiologique du 19 mai 2016 sur la situation de Zika dans les DFA. L'épidémie se poursuit en Martinique et en Guadeloupe. A Saint Martin les indicateurs épidémiologiques montrent une augmentation récente mais importante du nombre de cas qui reste à confirmer. En Guyane, l'épidémie se poursuit sur la zone litorrale et d'Oyapock.

 

Circulation active de la dengue à La Réunion

La Cire de l'Océan Indien fait le point épidémiologique sur la circulation active de la dengue dans le sud et l'ouest de La Réunion. Par ailleurs la survenue de cas dans de nouveaux secteurs laisse craindre une extension géographique de la circulation virale. A ce jour 184 cas autochtones ont été identifiés depuis fin 2015.

Plus d'information dans le Point épidémiologique n°40 du 18 mai 2016.

 

Virus Zika: le point épidémio dans les DFA

La Cire Antilles-Guyane publie la situation épidémiologique dans les Antilles françaises et en Guyane. L'épidémie de zika se poursuit en Guadeloupe avec une augmentation des indicateurs. En Martinique, une diminution des indicateurs épidémiologiques est constatée bien que l'épidémie se poursuive. La situation reste inchangée en Guyane.

Plus d'informations dans le point épidémiologique du 12 mai 2016.

 

Lutte génétique contre les vecteurs : opportunités et contraintes

L'unité mixte de recherche CMAEE (Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes) du CIRAD organise une animation scientifique  le mardi 24/05/16 de 14h à 16h au bâtiment B, salle visio B01 du campus de Baillarguet. Jérémy Bouyer présentera ses travaux sur la lutte génétique comme alternative crédible au "tout chimique", dans le cadre d'une stratégie de lutte intégrée contre les vecteurs.

 

Perception de la démoustication du littoral méditerranéen

Une étude réalisée par l'Université d'Aix-Marseille (Laboratoire Population Environnement Développement) propose une analyse sur  l'évolution contemporaine de l'acceptabilité sociale des politiques de démoustication et de luttes anti-vectorielles le long du littoral méditerranéen français. Partant de la mise en place de la démoustication de confort à partir des années 1960, l'article analyse le glissement des enjeux : de la diffusion des préoccupations environnementales durant les années 1970 à l'émergence d'une nouvelle problématique sanitaire au début des années 2000, induite par l'introduction d'Aedes albopictus. L'analyse s'appuie sur un suivi sociologique initié en 1995 et réunissant un corpus recueilli dans le cadre de plusieurs programmes de recherche et de deux thèse de sociologie. Le corpus mobilisé dans cet article est constitué d'une sélection de 261 entretiens semi-directifs et de 1093 questionnaires issus de ces différents travaux.

Accès direct à l'article d'Elise Mieulet et Cécilia Claeys en cliquant ici.

 

Page 1 sur 85

S'inscrire à la lettre d'information

Free business joomla templates