Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

HomeActualitésA la une

Transmission autochtone du paludisme en France

Deux cas autochtones de paludisme à Plasmodium falciparum ont été identifiés en France au cours de l'été 2017. Un lien épidémiologique a été mis en évidence pour ces deux cas étant donné qu'ils ont participé à un même mariage à Moulins (Allier) durant la première quinzaine d'août.

Les prospections conduites début septembre n'ont pas pu mettre en évidence une situation entomologique qui serait propice à une transmission par des anophèles autochtones.

Plus d'informations sur cet épisode ainsi que sur la situation en Europe (épisodes de transmission autochtone également mis en évidence en Italie, Grèce et Chypre) au sein de l'évaluation de risque de l'ECDC.

  

 

Circulation autochtone du virus chikungunya en Europe (France, Italie)

En 2017, une transmission autochtone du virus chikungunya a été mise en évidence en France, dans le département du Var, ainsi qu'en Italie à Anzio et Rome, municipalités distantes de 60 km environ.

Ces deux événements distincts ont conduit l'ECDC à réaliser une évaluation simplifiée des risques (ESR).

Lien vers l'ESR pour la France (24 août 2017)

Lien vers l'ESR pour l'Italie (14 septembre 2017).

  

 

 

Dengue à la Réunion : circulation autochtone persistante

La Cire Océan indien publie le point épidémiologique n°46 du 19 septembre 2017 sur la dengue à La Réunion. La circulation virale observée est persistante et diffuse.

 

Utilisation de Wolbachia pour éliminer les moustiques dans le Pacifique Sud

Dans une partie de la Polynésie française, une équipe scientifique prévoit l'utilisation de la bactérie Wolbachia pour infecter les larves de moustiques comme lutte antivectorielle.

Toutes les informations détaillées en cliquant ici.

 

Evaluation du risque de transmission de la borréliose de Lyme après une piqûre de tique

Un article paru dans PLoS One présente une étude de modélisation visant à estimer le risque de transmission de Borrelia burgdorferi s.l. après une piqûre de tique. A partir des données de piqûre et de déclaration de la maladie observées, le risque moyen est estimé à 2,6%, avec des variations importantes en fonction du statut physiologique de la tique, et notamment le niveau de gorgement.

 

 

 

Page 1 sur 103

AG du CNEV 2016

Veuillez trouver, ci dessous, les présentations de l'Assemblée Générale du CNEV et de la session thématique  "Vecteurs, Santé animale et Zoonoses" qui s'est tenue à Montpellier le 9 novembre 2016 :

Présentation du bilan 2016 et perspectives 2017 du CNEV - Fabrice Chandre

Présentation " Etat de réflexions sur le CNEV II "- Anne Bronner et Bernadette Worms

Présentation sur " La dermatose nodulaire contagieuse " - Emilie Bouhsira et Frédéric Stachurski

Présentation sur " La Besnoitiose " - Philippe Jacquiet

Présentation sur " Présence de Hyalomma marginatum en France et risque de fièvre hémorragique de Crimée-Congo " & " Situation en France "- Philippe Marianneau et Laurence Vial

Présentation sur " Le virus West Nile et autre encéphalites équines " - Sylvie Lecollinet

S'inscrire à la lettre d'information

Free business joomla templates