Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Avril 2012 - Actualités "Schmallenberg"

Avril 2012 - Actualités relatives au virus de Schmallenberg

Schmallenberg : absence de preuve quant à la transmissibilité du virus à l'homme

Le Robert Koch Institute - principal établissement allemand de santé publique - a conduit une étude sérologique sur une cohorte d'éleveurs de moutons, afin de rechercher la présence d'anticorps contre le virus de Schmallenberg et d'apprécier ainsi une éventuelle transmissibilité du virus à l'homme. Un nombre important d'individus inclus dans la cohorte ont eu un contact significatif avec le virus de par leurs activités.

Aucune trace sérologique n'a ainsi été retrouvée chez les différents participants à l'étude. S'il n'est pas possible de conclure à ce stade quant à l'absence de risque pour l'homme, celui-ci peut être considéré comme extrêmement faible.

Accès au communiqué de presse du Robert Koch Institute (en allemand).


Situation épidémiologique

La présence du virus de Schmallenberg continue à être mise en évidence dans un nombre toujours plus important d'exploitations agricoles, au sein de 8 pays de l'Union Européenne. Un point de situation actualisé de l'épidémiologie de la maladie tant en France qu'en Europe est toujours disponible sur le site de la plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale.

L'Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA) a également publié le 2 avril 2012 un second rapport (format PDF pdf button) sur le virus de Schmallenberg et plus particulièrement sur la situation épidémiologique de la maladie au sein de l'UE. Des données complémentaires restent toutefois nécessaires afin d'analyser précisément l'impact du virus sur la santé animale.

Des résultats plus précis tant en termes d'impact ainsi que de caractérisation du pathogène sont attendus pour fin mai 2012.

 

Point épidémiologique Dengue Réunion

2 avril 2012 - Point épidémiologique relatif à la situation de la dengue à la Réunion

La CIRE OCéan-Indien a publié le 2 avril 2012 un point épidémiologique relatif à la situation de la dengue à lîIle de La Réunion. 

Une circulation du virus de la dengue a ainsi été mise en évidence dans l’ouest de l’île suite à la détection de sept cas autochtones (deux sérotypes ont pu être mis en évidence : DENV-1 et DENV-3).

Selon le Point Epidémiologique, la circulation virale risque de s’intensifier du fait d'une très faible immunité de la population et de la conditions climatiques particulièrement propices au développement du vecteur.

Accès au Point Epidémiologique n°17 du 2 avril 2012.

 

 

Bulletin du Groupement d'Intérêt Public Lutte anti-vectorielle de la Réunion n°11 (mars 2012)

 Bulletin du Groupement d'Intérêt Public Lutte anti-vectorielle de la Réunion n°11 (mars 2012)

Point d'information sur la situation entomologique sur l'île de la Réunionpdf button

 

OMS 2012, publication de trois documents pour la formation aux programmes de lutte intégrée contre les vecteurs

OMS 2012, publication de trois documents pour la formation aux programmes de lutte intégrée contre les vecteurs

L'OMS a publié trois documents destinés à favoriser la mise en place de programmes de formation de lutte intégrée contre les vecteurs.

Un document général fournit des lignes directrices aux pays qui souhaiteraient  mettre en place leur propre programme de formation de lutte intégrée contre les vecteurs.

Un Manuel sur la lutte intégré contre les vecteurs fournit des lignes directrices aux gestionnaires de programme de lutte intégrée (dont les fonctionnaires impliqués dans la santé publique et les autres secteurs concernés par la lutte antivectorielle) complète le premier document et cible plus particulièrement les gestionnaires et les fonctionnaires impliqués aux niveaux central et local.

Enfin, un document distinct d'orientation sur l'élaboration des politiques publiques pour la gestion intégrée des vecteurs, vise plus particulièrement les décideurs.

 

BVS Paludisme Antilles-Guyane

Janvier-février 2012 - Bulletin de Veille Sanitaire Antilles Guyane "Spécial Paludisme"

La Cire Antilles-Guyane publie un Bulletin de Veille Sanitaire (BVS) dédié à la situation palustre dans la région Antilles-Guyane, .

En particulier, la situation épidémiologique de la Guyane est décrite sur la période 2005-2011.

Le risque d'une criculation autochtone dans les Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin) est également souligné du fait d'une part du nombre de cas importés et, d'autre part, de la présence de vecteurs (Anopheles albimanus à Saint-Martin et An. albimanus et An. aquasalis en Guadeloupe et en Martinique).

Lien vers le BVS n°1-2 de janvier-février 2012.

 

Publication d'un plan de réponse Chikungunya aux Amériques

Publication PAHO-CDC : guide de préparation à l'introduction du chikungunya dans les Amériques

Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) et la Pan American Health Organization (PAHO) ont publié une guide de préparation à l'introduction du virus du chikungunya dans les Amériques.

Ce guide est accessible ici.

 

Plos Collections - insects GM

PLoS Collections : insectes génétiquement modifiés

Alors que des lâchers de moustiques transgéniques sont initiés à divers endroits du globe (îles Caïmans, Malaisie, Brésil), cette technologie suscite certaines inquiétudes quant à la possibilité d’impacts non intentionnels sur la santé publique et l'environnement (voir à ce sujet l’article du New York Times du 30 octobre 2011). Il est par conséquent vraisemblable que cette technique de LAV soit à l’origine de débats similaires à ceux entourant l’utilisation des OGM dans l’agriculture.

C’est dans ce contexte que PLoS publie un recueil d’articles sur l’utilisation en santé animale et vétérinaire d’insectes génétiquement modifiés.

En particulier, un éditorial, une tribune ainsi que deux commentaires d’experts se concentrent sur les aspects réglementaires, éthiques et sociétaux de ces techniques.

Ces débats permettent de souligner la nécessité d’intégrer la notion d’acceptabilité des nouvelles technologies dès le début du processus de recherche (ceci est en particulier valable pour l’utilisation de techniques de transgénèse mais également pour l’utilisation d’endosymbiontes ou encore de la stérilisation par irradiation).

 

Page 71 sur 74

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

AG du CNEV 2016

Veuillez trouver, ci dessous, les présentations de l'Assemblée Générale du CNEV et de la session thématique  "Vecteurs, Santé animale et Zoonoses" qui s'est tenue à Montpellier le 9 novembre 2016 :

Présentation du bilan 2016 et perspectives 2017 du CNEV - Fabrice Chandre

Présentation " Etat de réflexions sur le CNEV II "- Anne Bronner et Bernadette Worms

Présentation sur " La dermatose nodulaire contagieuse " - Emilie Bouhsira et Frédéric Stachurski

Présentation sur " La Besnoitiose " - Philippe Jacquiet

Présentation sur " Présence de Hyalomma marginatum en France et risque de fièvre hémorragique de Crimée-Congo " & " Situation en France "- Philippe Marianneau et Laurence Vial

Présentation sur " Le virus West Nile et autre encéphalites équines " - Sylvie Lecollinet

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates