Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Janvier 2012 - Publication Anses : "Recherche d’insecticides potentiellement utilisables en lutte antivectorielle"

Janvier 2012 - Publication Anses : "Recherche d’insecticides potentiellement utilisables en lutte antivectorielle"

Face à la paupérisation du nombre de substances actives disponibles en lutte antivectorielle, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) avait été saisie pour réaliser une revue des différentes substances actives potentiellement utilisables en lutte antivectorielle et présentant un profil toxicologique et écotoxicologique acceptable.

Les travaux de l'Anses ont notamment permis d'identifier 32 substances actives potentiellement utilisables en LAV sur la base d'une revue de 129 substances insecticides actives ou supposées actives sur les culicidés.

L'Anses a publié un rapport d'expertise collective sur cette question ainsi que l'avis qui en découle.

 

Note d'actualité relative au "virus de Schmallenberg"

Note d'actualité relative au "virus de Schmallenberg"

La circulation d'un nouvel Orthobunyavirus, qui présenterait des effets pathogènes pour les ruminants, a été mis en évidence en Allemagne, aux Pays-Bas ainsi qu'en Belgique (cf. brève d'actualité du 23 décembre 2011).

Dans ce cadre, une note d'actualité abordant plus particulièrement les aspect vectoriels de cet événement a été rédigée, Pdf pdf button (mise à jour au 11 janvier 2012).

Un suivi de la situation est assuré par la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale.

 

BVS - Spécial Dengue aux Antilles (2010)

Publication d'un Bulletin de Veille Sanitaire (nov-déc 2011) dédié aux épidémies de dengue qui ont touché les Antilles en 2010

Ce BVS propose un bilan précis des épidémies de dengue aux Antilles en 2010. Concernant l'épidémiologie de ces épidémies, deux points méritent notamment d'être soulignés :

- leur ampleur exceptionnelle : en Martinique, le nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue a été estimé à 40 000 (soit 10% de la population) et, en Guadeloupe, à 43 800 (10% également).

- la précocité saisonnière de la survenue de ces épidémies :

Il est également utile de souligner que cette augmentation drastique de cas de dengue aux Antilles a fourni les conditions nécessaires à l'émergence d'une chaîne de transmission autochtone dans le Sud de la France (où le vecteur est Aedes albopictus contrairement aux Antilles où Ae aegypti est le seul vecteur présent ), bien que la situation métropolitaine ne puisse être comparée à la situation aux Antilles en terme d'impact sanitaire.

Concernant plus particulièrement les aspects liés au contrôle des vecteurs, un article dresse un bilan de la lutte antivectorielle en Martinique en 2010 alors qu'un autre fait état des différentes actions de prévention réalisées au sein des établissements d'enseignement de Guadeloupe en 2011.

Le Bulletin de veille sanitaire n°9-10 de novembre-décembre 2011 est accessible ici en téléchargement.

 

22 décembre 2011 - Isolement d'un nouvel Orthobunyavirus : situation et évalution de risque par l'ECDC

22 décembre 2011 - Isolement d'un nouvel Orthobunyavirus: situation et évaluation de risque par l'ECDC

En novembre 2011, un nouvel Orthobunyavirus, appelé virus de Schmallenberg (Akabane-like), a été isolé chez des bovins en Allemagne ainsi que chez des ovins aux Pays-Bas et en Belgique. Des malformations congénitales ont également été observées chez des agneaux sans qu'à ce stade il ne soit possible d'établir précisément un lien de cause à effet.

Les Orthobunyavirus, sont principalement transmis à l'animal par différentes espèces de Culicoides. Une transmission par certaines espèces de moustiques reste possible ainsi que par voie materno-foetale.

L'ECDC publie une évaluation du risque sanitaire pour l'homme lié à la circulation de ce virus (voir document). Les virus génétiquement les plus proches de ce nouveau virus (virus Akabane, Shamonda et Aino) ne présentent pas de transmissibilité à l'homme. Une telle hypothèse reste donc peu probable mais ne peut être écartée.

Des informations complémentaires sont également disponibles dans un document du RIVM, proposé en tant que référence n°2 dans la bibliographie du document de l'ECDC (également disponible ici).

 

16 décembre 2011 - publication d’une tribune relative à la démoustication en Camargue intitulée « Des moustiques et des hommes »

16 décembre 2011 - publication dans l’édition de Libération de ce jour d’une tribune relative à la démoustication en Camargue intitulée « Des moustiques et des hommes ».

Une campagne de démoustication  est conduite à titre expérimental depuis août 2006 dans une zone de Camargue, pour des raisons de gestion de la nuisance.

Au nom de la préservation de la biodiversité, le collectif de scientifiques signataire demande l’arrêt de la démoustication des espaces naturels du Parc régional de Camargue.

Lire la suite : 16 décembre 2011 - publication d’une tribune relative à la...

 

Bilan de la surveillance entomologique de la FCO en 2010

Fièvre catarrhale ovine : bilan de la surveillance entomologique en 2010 en France

Dans le Bulletin Epidémiologique Santé animale-alimentation n°46 de novembre 2011 dédié aux Maladies Réputées Contagieuses (MRC), figure notamment un article relatif au bilan de la surveillance de la fièvre catarrhale ovine en France en 2010.

 

14 décembre 2011 - Rapport de l'OMS sur la paludisme dans le monde

14 décembre 2011 - Rapport de l'OMS sur la paludisme dans le monde

 L'OMS a rendu  public le rapport sur le paludisme dans le monde le 13 décembre.

Le résumé en français est disponible au lien suivant. Plus d'informations, notamment le rapport complet ainsi que la situation par pays sont accessibles sur la page dédiée du site de l'OMS.

 

Page 71 sur 72

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

AG du CNEV 2016

Veuillez trouver, ci dessous, les présentations de l'Assemblée Générale du CNEV et de la session thématique  "Vecteurs, Santé animale et Zoonoses" qui s'est tenue à Montpellier le 9 novembre 2016 :

Présentation du bilan 2016 et perspectives 2017 du CNEV - Fabrice Chandre

Présentation " Etat de réflexions sur le CNEV II "- Anne Bronner et Bernadette Worms

Présentation sur " La dermatose nodulaire contagieuse " - Emilie Bouhsira et Frédéric Stachurski

Présentation sur " La Besnoitiose " - Philippe Jacquiet

Présentation sur " Présence de Hyalomma marginatum en France et risque de fièvre hémorragique de Crimée-Congo " & " Situation en France "- Philippe Marianneau et Laurence Vial

Présentation sur " Le virus West Nile et autre encéphalites équines " - Sylvie Lecollinet

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates