Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Estimation de la date d'introduction du virus Zika aux Amériques

Un article publié dans le journal Science fait état du séquençage de différentes souches du virus Zika isolées chez des personnes en lien avec l'épidémie qui sévit au Brésil. Très peu de diversité génétique a ainsi été observée entre ces différents virus, suggérant ainsi une introduction unique de l'agent pathogène.

Sur la base de ces analyses génétiques, la date d'introduction du virus au Brésil est ainsi estimée à la période comprise entre mai et décembre 2013, soit plus d'une année avant la première détection de la circulation virale au Brésil.

 

Référence : Faria NR et al., Zika virus in the Americas: Early epidemiological and genetic findings. Science. 2016 Mar 24. pii: aaf5036. [Epub ahead of print]

  

 

Master International d'Entomologie (MIE) médicale et vétérinaire : appel à candidatures

Le Centre d’Entomologie Médicale et Vétérinaire (CEMV) de Bouaké (Côte d’Ivoire) propose, en collaboration avec l’Université de Montpellier (France) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), le Master International d’Entomologie (MIE) médicale et vétérinaire, aux étudiants et professionnels du secteur de la santé, de l’agriculture et de l’environnement.

Cette formation de haut niveau répond aux besoins de compétences nécessaires pour faire face à la menace des maladies émergentes à transmission vectorielle. Ce Master offre une co-diplômation au terme de cette 2ème année de formation.


Procédure d'inscription et détail de la formation au lien suivant http://www.cemv-ci.net/conditions-admission-mie-2016.php


Dépôt des candidatures du 20 mars au 30 mai 2016.

 

 

Virus Zika aux Antilles-Guyane : Point épidémiologique

 

La CIRE Antilles-Guyane publie un point épidémiologique actualisé relatif à l'émergence du virus Zika dans les départements français d'Amérique (point épidémiologique n°11/2016).

Ainsi, au 24 mars 2016, l'épidémie se poursuit en Martinique, sur le littoral guyanais ainsi que le long du Maroni. La circulation virale continue en Guadeloupe et à Saint-Martin. Aucun cas autochtone n'a pour l'heure été mis en évidence à Saint-Barthélémy.

Accès au Point épidémiologique n°11/2016 de la CIRE Antilles-Guyane.

   

 

Anses : actualisation des substances biocides potentiellement utilisables en LAV

L'Anses a émis un avis relatif à l’actualisation de substances actives et produits biocides potentiellement intéressants pour une utilisation en lutte anti-vectorielle (LAV).

Cet avis actualise les précédents avis de l'agence identifiant 32 substances actives et les hiérarchisant en termes de perspectives d'utilisation.

L'agence identifie ainsi des larvicides utilisables à court (Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti) et Bacillus sphaericus (Bs), diflubenzuron, pyriproxyfène, cyromazine) et moyen terme (spinosad, imidaclopride) et des adulticides utilisables à court (bendiocarbe, deltaméthrine) et moyen terme (imidaclopride et dinotéfurane, indoxacarbe, chlorpyriphos-méthyl).

 

Accès direct à l'avis de l'Anses.

  

 

Virus Zika aux Antilles Guyane : point épidémiologique

La CIRE Antilles-Guyane publie un point épidémiologique actualisé relatif à l'émergence du virus Zika dans les départements français d'Amérique.

Ainsi, au 17 mars 2016, l'épidémie se poursuit en Martinique, sur le littoral guyanais ainsi que le long du Maroni. La circulation virale tend à s'intensifier en Guadeloupe et à Saint-Martin. Aucun cas autochtone n'a pour l'heure été mis en évidence à Saint-Barthélémy.

 

Accès au Point épidémiologique n°10/2016 de la CIRE Antilles-Guyane.

  

 

Vecteurs du virus Zika et risque de propagation en Europe

LOrganisation mondiale de la santé a diffusé un document concernant les espèces de moustiques vecteurs du virus Zika, le risque de propagation du virus Zika en Europe et la préparation des pays face à cette menace.

L'OMS recommande ainsi aux pays européens, notamment ceux abritant des populations d'Ae. aegypti et d'Ae. albopictus, d'être bien préparés afin de pouvoir protéger leurs populations contre la propagation de la maladie à virus Zika et ses complications neurologiques potentielles, dont la microcéphalie.

Accès direct au document de l'OMS "Les vecteurs du virus Zika et le risque de propagation dans la Région européenne de l’OMS".

  

 

Vaccin contre la dengue

Une étude publiée dans Science Translational Medicine rapporte les résultats prometteurs d'un essai clinique dans lequel 41 volontaires ont été infectés par un virus atténué six mois après avoir reçu soit le candidat vaccin (TV003), soit un placebo. Cette méthode, appelée "human challenge", était tombée en disgrâce au cours du siècle dernier, mais pourrait selon certains scientifiques s'avérer cruciale pour la lutte contre certaines maladies, y compris Zika. Cette méthode permet en effet d'accélerer le développement de vaccins en facilitant l'élimination de mauvais candidats avant la mise en place d'essai à large échelle. Le virus atténué utilisé cause en général des symptômes similaires à une infection modérée par la dengue comme par exemple des éruptions cutanées.

Tous les volontaires ayant eu le vaccin ont été protégés de l'infection alors que le virus a été retouvé dans le sang de tous les volontaires ayant reçu le placebo, et 80 % d'entre eux ont développé une éruption cutanée.

Cet essai a été conduit avec le sérotype 2 de la dengue et des travaux complémentaires devraient être conduits pour montrer l'efficacité du vaccin contre les autres sérotypes.

 

Source : Kilpatrick BD, et al. The live attenuated dengue vaccine TV003 elicits complete protection against dengue in a human challenge model. Sci. Transl. Med. 8, 330ra36 (2016).

   

 

 

Page 12 sur 68

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

AG du CNEV 2016

Veuillez trouver, ci dessous, les présentations de l'Assemblée Générale du CNEV et de la session thématique  "Vecteurs, Santé animale et Zoonoses" qui s'est tenue à Montpellier le 9 novembre 2016 :

Présentation du bilan 2016 et perspectives 2017 du CNEV - Fabrice Chandre

Présentation " Etat de réflexions sur le CNEV II "- Anne Bronner et Bernadette Worms

Présentation sur " La dermatose nodulaire contagieuse " - Emilie Bouhsira et Frédéric Stachurski

Présentation sur " La Besnoitiose " - Philippe Jacquiet

Présentation sur " Présence de Hyalomma marginatum en France et risque de fièvre hémorragique de Crimée-Congo " & " Situation en France "- Philippe Marianneau et Laurence Vial

Présentation sur " Le virus West Nile et autre encéphalites équines " - Sylvie Lecollinet

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates