Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

Publication de l'édition 2014 du "Yellow book" du CDC

The CDC Yellow Book: A world of health all in one book!

Le Center of Disease Control and Prevention américain publie son édition 2014 du "CDC Health Information for International Travel, également appelé “Yellow Book”, destiné aux risques sanitaires associés aux voyages internationaux.

Dans cette édition, figurent notamment des conseils aux personnes réalisant de longs séjours en zones à risque de paludisme.

Lien vers l'édition 2014 du "CDC Health Information for International Travel" depuis le site du CDC.

 

 

 

Visualisation de la piqure d'anophèle

Un article de Choumet et al.  (2012) s'est attaché à décrire les interactions entre le moustique (infecté ou non infecté) et la peau de son hôte au cours du repas sanguin.

Cette étude a permis de montrer certaines caractéristiques du gorgement, ainsi que l'impact de l'infection par Plasmodium sur celui-ci. Ainsi, la phase de sondage apparaît plus longue pour un Anopheles gambiae infecté par Plasmodium berghei comparé à un An. non infecté. La réponse immunitaire de l'hôte selon sa naiveté à la salive de moustique a également été considérée.

Il est également intéressant de souligner une des méthodes mises en avant par cet article. Ainsi, la vidéo par microscopie intravitale a permis de visualiser différentes caractéristiques lors du gorgement. En particulier, certaines vidéos illustrent à merveille que la piqure du moustique est constituée de deux phases : le sondage (probing) et le gorgement (feeding). Il est également intéressant de constater que le proboscis du moustique est loin d'être rigide. La flexibilté et l'activité du proboscis lors du sondage ainsi que l'impact du gorgement sur le vaisseau sanguin sont en effet étonnants, comme le montre la vidéo ci-dessous.

 

 

De nombreuses autres vidéos sont accessibles en tant que matériel supplémentaire au sein de l'article (lien ci-dessous).

 

Référence :

Choumet V, Attout T, Chartier L, Khun H, Sautereau J, Robbe-Vincent A, Brey P, Huerre M, Bain O. Visualizing non infectious and infectious Anopheles gambiae blood feedings in naive and saliva-immunized mice. PLoS One. 2012;7(12):e50464. doi: 10.1371/journal.pone.0050464. Epub 2012 Dec 13. 

 

OMS Euro : cadre régional pour la surveillance et la lutte contre les moustiques invasifs

Le Bureau régional Europe de l'Organisation mondiale de la santé a publié un document intitulé "Cadre régional pour la surveillance et la lutte contre les moustiques invasifs et vecteurs de maladies et les maladies réémergentes à transmission vectorielle".

Fruit d'une collaboration entre l'OMS Euro, l'Association européenne pour la lutte contre les moustiques, (EMCA), l'ECDC et le réseau VBORNET, ce document vise à appuyer les différents Etats membres dans leurs activités de surveillance et de contrôle et propose à cet effet un cadre pour la réponse aux risques de transmission d'arbovirus par ces vecteurs.

 

 

Prévention du chikungunya et de la dengue en france métropolitaine : publication d'un document d'information par l'Inpes

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a actualisé un document d'information relatif à la prévention de la dengue et du chikungunya en France métropolitaine à l'attention des professionnels de santé et des collectivités locales .

Ce document propose un point sur les connaissances actuelles, la conduite à tenir face à ce type d'infection et présente le dispositif national de prévention.

Le document est accessible sur la page du site de l'Inpes dédiée aux maladies tranmsises par les moustiques ou bien directement au lien suivant.

 

 

2ème volet du numéro spécial d'Eurosurveillance dédié à la leishmaniose en Europe

Ce numéro spécial d'Eurosurveillance dédié à la leishmaniose (volets 1 et 2) permet d'appréhender les différentes facettes de cette maladie, dont les modifications de son épidémiologie dans certains territoires et les risques d'émergence dans d'autres.

En particulier, la revue proposée par Antoniou et al., aborde ces risques d'émergence de nouveaux foyers en, d'une part, développant le concept de vecteurs spécifiques vs permissifs associés à l'introduction de Leishmania exotiques et, d'autre part, considérant l'implication d'espèces nouvelles ou négligées en tant que réservoir.Trois exemples de nouveaux foyers (Crète, Chypre et Espagne) permettent d'illustrer ce propos.

Le cas particulier de l'émergence d'un foyer important du à L. infantum au sud-ouest de la communauté autonome de Madrid est également abordé au sein de deux autres articles.

 

 

 

Situation de la dengue en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy

L'InVS a publié un point épidémiologique sur la situation de la dengue en Guadeloupe. Environ 2000 cas cliniquement évocateurs ont été recensés depuis la semaine 22.

Après une décroissance à Saint-Martin et Saint-Barthélémy au cours de la première quinzaine de juin, l'épidémie de dengue se poursuit et s'intensifie sur les deux îles.

 

 

Numéro spécial d'Eurosurveillance dédié à la leishmaniose en Europe (volet 1)

Eurosurveillance publie le 1er volet d'un numéro thématique dédié à la surveillance de la leishmaniose en Europe (Eurosurveillance, Volume 18, Issue 29, 18 July 2013).

Cette première partie propose les données issues de la surveillance de 5 pays où la leishmaniose est endémique : Bulgarie, Grèce, Croatie, Italie et France.

Pour la France, l'article propose ainsi un bilan de la surveillance sur la période 1999-2012 principalement basée sur la déclaration passive auprès du Centre national de Référence des Leishmanioses (CNRL). Sur cette période, ce sont ainsi 317 cas autochtones et 1154 cas importés qui ont été notifiés au CNRL. 84.5% des cas autochtones étaient des cas de leishmaniose viscérale, tous localisés dans le sud de la France. L'évolution spatio-temporelle de la maladie en France est jugée stable sur la période considérée.

A noter que le second volet de ce numéro thématique proposera différents sujets, dont notamment le rôle des phlébotomes et des mammifères dans la propagation du pathogène.

 

 

Page 12 sur 31

 Accès direct au questionnaire visant à réaliser un inventaire des

" Collections vivantes (élevages) d'arthropodes
d'intérêt médical et vétérinaire "

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates