Connexion



Fil d'actu (RSS)   picto rss         

Le Centre National d'Expertise sur les Vecteurs (CNEV) est une structure multidisciplinaire permettant de mobiliser rapidement et efficacement, dans une perspective d'aide à la décision, l'ensemble de l'expertise et des compétences françaises dans les domaines de l'entomologie médicale et vétérinaire, de la lutte anti-vectorielle et des sciences humaines et sociales appliquées à la Lutte Anti-Vectorielle.

Home

GIP-LAV de la Réunion: Bulletin n°30 octobre 2015

 

Le Groupement d'Intérêt Public de la Lutte Anti-vectorielle de la Réunion publie son bulletin n°30 (octobre 2015).

Au sommaire, la présentation de la campagne de communication grand public et du programme de la 14 ème édition de l'opération Kass' Moustik.

Plus d'informations en accédant directement au bulletin n°30 du GIP-LAV de la Réunion.

 

Punaises de lit en France : état des lieux et recommandations

Le Cnev publie un rapport intitulé  "Punaises de lit en France : état des lieux et recommandations".

Si la connaissance générale de la bio-écologie des punaises de lit est relativement satisfaisante, la connaissance des niveaux d’infestations en France reste approximative. En termes de distribution, tous les départements semblent concernés, mais les localisations précises et les aspects quantitatifs de l’infestation sont encore méconnus. L’état de la connaissance de la résistance génétique aux insecticides est lui aussi très perfectible.

En matière de lutte contre les punaises de lit, l’objectif est d'éliminer les populations mises en évidence ; il n’y a pas de niveau d’infestation tolérable. Un cadre de bonnes pratiques de lutte contre les punaises de lit est proposé, sur la base d'une évaluation critique des moyens et méthodes disponibles. Enfin, des perspectives en termes de formation et de recherche sont également identifiées.

Accès direct au rapport.

Un document plus court a été également  édité principalement à l'attention des professionnels mais aussi à l'attention du grand public.

Accès direct au livret.

  

 

Surveillance du virus du chikungunya en Guyane

 

La CIRE Antilles-Guyane propose un point épidémiologique relatif au chikungunya en Guyane.

Sur le secteur de Kourou, le virus continue de circuler à des niveaux modérés mais supérieurs à ceux observés en début d'épidémie. Cette zone géographique reste donc en épidémie.

Sur les secteurs de l’Ouest, du Maroni et de l’Oyapock la circulation du chikungunya était inexistante au cours des 2 dernières semaines de septembre (S2015-38 et 39).
Par contre, sur l’Ile de Cayenne, des foyers épidémiques étaient toujours identifiés, notamment sur la commune de Cayenne.

Pour plus d'informamation, accès direct au Point épidémiologique n°19/2015.

 

Analyse économique des espèces invasives en France (2009-2013)

Le ministère de l'écologie a réalisé une enquête concernant l'impact économique en France des espèces exotiques envahissantes pour la période 2009-2013.

Si de nombreuses espèces sont concernées par cette enquête menée auprès d'acteurs institutionnels, associatifs et privés, il est à souligner que la lutte contre Aedes albopictus représenterait, en 2013, plus de 55% des dépenses aussi bien en métropole qu'en outre-mer, pour une moyenne annuelle d'environ 4,5 millions d'euros.

Accès direct à l'ensemble de l'enquête au lien suivant.

   

 

Surveillance épidémiologique du chikungunya et du paludisme en Guyane

La CIRE Antilles-Guyane fait le point sur la surveillance de la circulation du chikungunya en Guyane pour les 2 premières semaines de septembre. La situation se maintient à niveaux faibles dans les zones non épidémiques. Des foyers persistent sur l'île de Cayenne et Kourou reste en secteur épidémique.

S'agissant du paludisme, la circulation est considérée comme calme sur l'ensemble de la Guyane. Néanmoins, la recrudescence saisonnière habituellement observée à St-Georges au dernier trimestre de l’année pourrait débuter prochainement. Il convient donc de rester vigilant dans ce secteur.

Plus d'informations dans le point épidémiologique n°18/2015 relatif au chikungunya et dans le point épidémiologique n°2/2015 relatif à la surveillance du paludisme.

 

 

Foyer de fièvre catarrhale ovine en Auvergne

Un foyer de fièvre cattarhale ovine a été détecté dans le centre de la France. Au total, 18 élevages sont pour le moment touchés, dans les départements de l'Allier, de la Creuse et du Puy-de-Dome.

Il s'agit du sérotype 8 du virus, qui n'avait plus circulé en France métropolitaine depuis 2010.

Plus d'informations sur la plateforme Epidémiosurveillance Santé Animale.

 

 

 

Première version du génome d'Aedes albopictus

Une ébauche du génome d'Aedes albopictus a été proposée à partir de spécimens italiens.

L'article est accessible au lien suivant.

 

Page 5 sur 54

Vous pensez avoir observé un moustique tigre (Aedes albopictus) ? Vous souhaitez le signaler ?

Accédez au portail de signalement dédié

Qu’est-ce que la lutte antivectorielle ?

Dans son acception la plus large, la lutte antivectorielle comprend...

En savoir plus...

Qu'est ce qu'un vecteur ?

Un vecteur est un arthropode hématophage (se nourrissant de sang) qui ...

En savoir plus ...

Free business joomla templates